Appel à participation à l’essai ACTHYF

L’institut Jérôme Lejeune recherche 254 enfants atteind de trisomiques 21, âgés de 6 à 18 mois au moment de leur entrée dans l’étude.

 

 

copyright Jeanne BrostL’essai clinique ACTHYF, conduit par l’Institut Jérome Lejeune, est à visée thérapeutique. Lancé en avril 2012, il vise à évaluer si un apport en acide folinique (molécule apparentée à la vitamine B9) associé à un supplément d’hormone thyroïdienne améliore le développement psychomoteur des jeunes enfants porteurs d’une trisomie 21, sans bien sûr avoir d’effet secondaire.

Deux études antérieures, dont l’une menée par l’Institut Jérôme Lejeune, ont conduit à envisager le fait qu’un traitement associant acide folinique et hormone thyroïdienne pourrait améliorer le développement psychomoteur des jeunes patients. Il fallait donc une étude spécifique pour confirmer ce qui n’est pour l’instant qu’une hypothèse de travail.

Dans le cadre d’ACTHYF, il faudra inclure 254 patients pour que les résultats obtenus aient un maximum de fiabilité. A notre connaissance, cette étude à visée thérapeutique est la plus grande jamais entreprise dans le monde concernant la trisomie 21. Les résultats définitifs seront disponibles dans 3 à 4 ans. Il s’agira donc d’un travail de longue haleine.

Sur tous les plans – scientifique, médical et financier – ACTHYF implique fortement l’Institut et la Fondation Jérôme Lejeune. La communauté médicale et scientifique, française et internationale, dans le cadre de la recherche de traitements pour la trisomie 21, suit cet essai avec le plus grand intérêt.

ACTHYF concerne des enfants trisomiques 21, âgés de 6 à 18 mois au moment de leur entrée dans l’étude. Ce sont donc des patients très jeunes, au début de leur développement neurologique, là où ces traitements devraient être les plus efficaces. La participation de chacun des enfants est d’une année, avec trois visites d’une journée à l’Institut Jérôme Lejeune : une consultation médicale et évaluation psychométrique sont en effet nécessaires au début, à mi-parcours puis à la fin de la participation à l’essai. Cette recherche a reçu toutes les autorisations légales : comité de protection des personnes (CPP) et agence de sécurité du médicament (ANSM). Les parents sont informés dans le détail sur l’étude avant de donner leur consentement écrit.

 


 

Si vous souhaitez davantage d’informations, merci d’envoyer un mail à l’adresse :
contact@institutlejeune.org