« C’est mon rêve »

Cet été, la Fondation a apporté son soutien à la 32ème édition du camp international de l’Ordre de Malte, installé du 18 au 23 juillet dernier sur le campus de l’Ecole Navale à Lanvéoc (Finistère). Plus de 500 jeunes de 26 nationalités différentes s’y sont donné rendez-vous. Parmi eux Maud et Maguelonne, deux jeunes porteuses de trisomie 21. Pour elles, le but était de « garder les yeux grands ouverts toute la semaine et de tout vivre à fond ! ».

Dans le bus qui les conduit à la plage, Maud s’exclame ravie : « C’est mon rêve ! ». Il est 10h et c’est déjà le 3ème rêve réalisé de la journée. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce ne sont pas les choses extraordinaires qui vont manquer pendant cette semaine de vacances. Nous ne sommes que mardi et la liste des activités est déjà impressionnante : olympiades, équitation, démonstration d’hélitreuillage, initiation à la danse bretonne, soirée « Bling Bling »… les filles ont un programme chargé mais comptent tout vivre pleinement. Clémence et Marie Domitille, qui les accompagnent toute la semaine, tentent de tenir le rythme de celles qui ne veulent « rien rater de ces super vacances » et le rythme est dense. C’est donc un quatuor très motivé qui dé- barque sur la plage aménagée et s’équipe pour un tour de bouée tractée. Courageusement, les filles s’installent sur la bouée pour un tour ébouriffant. A peine le temps de souffler qu’il faut filer pour le déjeuner et puis arriver à l’heure pour le rendez-vous de l’après-midi : la croisière à bord de vieux gréements. Après la vitesse du matin, les filles découvrent les manœuvres à la voile et prennent la barre pour une croisière de plus de deux heures dans la baie de Crozon sous le soleil breton. Elles pilotent sereinement le voilier sous les directives du capitaine, pas du tout impressionnées par l’imposante carrure du voilier.

CampOrdredeMalteBrest2015 2 copy

Ce qui marque, c’est l’incroyable disponibilité des bénévoles de l’Ordre de Malte aux petits soins pour tous, au service de « C’est mon rêve » la qualité de leur séjour et de leur confort. Des dizaines de jeunes se relaient pour que toute cette organisation phénomé- nale donne l’impression de couler de source de l’extérieur. Maud et Maguelonne enchaînent d’ailleurs les activités sans se douter des nuits blanches de l’équipe et des trésors d’inventivité dé- ployés pour que tout se passe au mieux. Car il s’agit quand même de gérer le bien- être de 26 équipes de nationalités diffé- rentes : 300 jeunes porteurs de toute sorte de handicaps plus les 200 bénévoles. Les imprévus sont quotidiens, les solutions toujours multiples et la bonne humeur constante.

Pour Maud et Maguelonne, le rêve continue. En regagnant le port, des journalistes de la presse locale sont là pour prendre en photo l’équipage et leur demander leurs impressions : « ce sont mes vacances préférées ! ». Pas le temps de s’étendre, il faut se préparer pour la soirée. Celle-ci commence par un concert exceptionnel d’Alain Souchon et de son fils pendant lequel Maguelonne monte sur scène ! Puis dîner international avec un buffet à faire pâlir les plus grands chefs et bien sûr… disco sur le thème « In the Navy », Ecole Navale oblige.

Ambiance endiablée jusque tard dans la nuit, mais il faut aller se reposer un peu quand même, le lendemain c’est l’excursion à Océanopolis et il reste encore quatre jours aussi fous. Quatre jours de vacances de rêve.

CampOrdredeMalteBrest2015 1 copy

Maguelonne sur scène avec Alain et Pierre Souchon

 

Facebook RejoignezTwitter suivez