CiBleS21 : des nouveaux résultats encourageants

La Fondation Jérôme Lejeune teste des molécules inhibitrices prometteuses pour améliorer les fonctions cognitives des personnes porteuses de trisomie21

Depuis 2004, la Fondation a conçu et pilote un programme de recherche fondamentale pour traiter la déficience intellectuelle des patients atteints de trisomie 21 : le programme de recherche CibleS21, lancé à partir d‘observations cliniques du Professeur Jérôme Lejeune dans les années 1980.

La Fondation Jérôme Lejeune recherche un inhibiteur pour faire obstacle à l’action du gène CBS présent sur le chromosome 21, et donc surexprimé chez les patients atteints de trisomie 21. En effet, la surexpression d’une enzyme appelée la cystathionine bêta-synthase (CBS), participant à la neurotransmission contribue aux déficits de mémoire chez les personnes trisomiques 21.

Prévu dès l’origine pour durer 10 à 15 ans, CiBleS21 mobilise depuis son lancement en 2004 près d’une vingtaine d’équipes de chercheurs. Plusieurs méthodes, complémentaires, sont mises en œuvre pour identifier des molécules susceptibles d’inhiber la CBS. On sait que le dysfonctionnement de cette enzyme a des effets dans d’autres pathologies. Or il existe aujourd’hui sur le marché du médicament certaines molécules qui semblent inhibitrices de la CBS déjà commercialisées avec d’autres indications que la trisomie 21, certaines en cours de test chez des souris trisomique.

Les premiers résultats sont prometteurs : de façon remarquable, les molécules s’avèrent capables de supprimer les défauts de mémorisation de ces souris. De belles perspectives s’ouvrent pour améliorer les fonctions cognitives des patients porteurs de trisomie 21 et leur permettre ainsi de franchir un pas vers une meilleure autonomie.

Face à ces résultats concrets, la recherche sur la trisomie 21, devrait être davantage soutenue financièrement. Elle est quasiment financée de façon exclusive par des financements privés. La Fondation Jérôme Lejeune est l’acteur principal de ce financement.

C’est pourquoi la Fondation Jérôme Lejeune, d’utilité publique, est investie massivement dans la recherche d’un traitement susceptible de soigner la déficience intellectuelle des personnes atteintes de trisomie 21. Trouver un traitement pour la trisomie 21 est sa finalité essentielle.

Vous aussi, vous avez le pouvoir de réaliser le souhait du Professeur Jérôme LEJEUNE en faisant un don à la Fondation, « nous trouverons, il est impossible que nous ne trouvions pas. C’est un effort intellectuel beaucoup moins difficile que d’envoyer un homme sur la lune. »

 

Aidez à améliorer les capacités cognitives des plus faibles, ça c’est fort !