Contre l’eugénisme

La Fondation Jérôme Lejeune, aux côtés d’autres associations, a fait paraître dans deux titres de la presse nationale une forte interpellation à propos de l’eugénisme.

La Fondation Jérôme Lejeune, aux côtés d’autres associations, a fait paraître dans deux titres de la presse nationale une forte interpellation à propos de l’eugénisme.

 

Au parlement, certains s’étonnent* que nous soyons encore 4% à survivre…interpellation eugenisme trisomie

Il y a des logiques qui tuent ! 

Mesdames, Messieurs les parlementaires, faites appliquer l’article 16-4 du Code civil : «Toute pratique eugénique tendant à l’organisation de la sélection des personnes est interdite»

La trisomie 21, un problème de santé publique : plus de 800 000 femmes enceintes inquiétées chaque année ; une conception sur 700 concernée ; 96 % des fœtus détectés trisomiques éliminés ; 100 millions d’euros dépensés par an pour le dépistage et rien pour les programmes de recherche thérapeutique.

Eugénisme ou recherche ?
Le projet de loi bioéthique en cours d’examen au Parlement prévoit d’obliger les médecins à proposer le dépistage prénatal à toutes les femmes enceintes**. L’objectif est de dépister, in utero, tous les enfants atteints de trisomie 21. Ce dépistage massif revient aujourd’hui à sélectionner les membres d’un groupe sur la base de leur génome pour les éliminer. C’est une pratique eugénique. 

Cependant, la recherche de traitements avance. Plusieurs molécules sont à l’étude. Traiter la déficience intellectuelle pour que la personne atteinte de trisomie 21 devienne plus autonome est un objectif réaliste : l’Etat doit soutenir cette recherche.

* « Quand j’entends que ‘malheureusement’ 96 % des grossesses pour lesquelles la trisomie 21 est repérée se terminent par une interruption de grossesse, la vraie question que je me pose c’est pourquoi il en reste 4 %. » (Député Olivier Dussopt, Commission bioéthique, le 25 janvier 2011).
** Article 9 du projet de loi.

Nous voulons :
QUE LES ÉLUS REFUSENT DE VOTER LES DISPOSITIONS DE L ’ ARTICLE 9 DU PROJET DE LOI BIOÉTHIQUE QUI AGGRAVENT L ’ EUGÉNISME
QUE L ’ETAT SOUTIENNE LA RECHERCHE À VISÉE THÉRAPEUTIQUE SUR LA TRISOMIE 21