Des projets de terrain

Conscient des difficultés quotidiennes rencontrées par les familles, le service Familles et Vie Quotidienne soutient les associations dans la création et la
réalisation de projets centrés sur la personne déficiente intellectuelle. Il propose son aide à travers deux types de subventions : “Grandes Causes” et “Coups de Main”. 

familleviequotConscient des difficultés quotidiennes rencontrées par les familles, le service Familles et Vie Quotidienne soutient les associations dans la création et la réalisation de projets centrés sur la personne déficiente intellectuelle. Il propose son aide à travers deux types de subventions : “Grandes Causes” et “Coups de Main”. 

Le projet Soleil d’Automne fait partie des projets “Grandes Causes” que la Fondation a soutenu en juin 2009 pour 15 000 €. Il s’agit de la création d’une structure adaptée pour des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes.

En quoi consiste le projet Soleil d’Automne ? 

L’association « Le Nid du Moulin » : nous voulons créer une structure adaptée pour personnes déficientes intellectuelles vieillissantes, avec une capacité de 15 places. Le nouveau bâtiment sera implanté sur le site actuel de l’association, à côté de l’ancien, créant ainsi une synergie évidente entre les deux structures, pour permettre aux résidants devenus retraités de continuer à vivre « chez eux ». D’abord proposées aux résidants actuels à la retraite, les places sont ouvertes à toute personne déficiente intellectuelle en cessation d’activité, âgée d’au moins 45 ans.

À quelles réactions avez-vous été confrontés ?

Notre association, qui porte le projet, existe depuis 1979. Foyer d’hébergement pour travailleurs en ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail, anciennement appelé CAT) depuis 1988, nous menons une action éducative et spirituelle orientée sur l’accueil, le soutien et le réconfort des personnes déficientes intellectuelles. Depuis un certain temps, nous réfléchissons à la question du vieillissement de nos résidants. Le manque de structures pouvant accueillir des personnes déficientes intellectuelles vieillissantes dans notre région nous a poussés à créer le projet Soleil
d’Automne.

Pourquoi la Fondation soutient-elle ce projet ?

Delphine Simon-Barboux : grâce aux progrès de la médecine, les personnes déficientes intellectuelles vivent plus longtemps. On voit donc apparaître de nouvelles problématiques relatives au vieillissement des personnes, par exemple, le nombre insuffisant de structures adaptées pouvant accueillir les personnes vieillissantes. La Fondation, comme l’Institut, est consciente du problème, c’est pourquoi elle soutient tout projet allant dans ce sens. 

Comment bénéficier d’une subvention ?

D.S.-B. :je lance un appel aux associations qui auraient un projet répondant aux besoins de la personne déficiente intellectuelle vieillissante. Qu’elles n’hésitent pas à demander un dossier de subventions : les conseils « Coups de Main » ont lieu au mois de novembre et de mai, le conseil « Grandes Causes » a lieu au mois de juin.