Discours de Jean-Marie Le Méné en 2011, lors des remises de prix internationaux Sisley-Jérôme Lejeune

Discours intégral à l’occasion de la remise des prix scientifiques de la Fondation 2011

111208-Leo-FJL-PrixSisley-le meneChers Amis,

Cette deuxième édition du Prix Sisley-Jérôme-Lejeune est d’abord pour moi l’occasion de remercier très chaleureusement la famille d’Ornano grâce à laquelle cette prestigieuse manifestation scientifique a pu être créée.

La synergie de la fondation Sisley et de la fondation Jérôme Lejeune puise à la même source : l’excellence. Nous nous félicitons de ce rapprochement né de la même volonté de servir une cause qui le mérite tant du fait de son illustre fondateur – Jérôme Lejeune – que du désintérêt dont souffrent les patients atteints de déficiences intellectuelles d’origine génétique.

C’est aussi l’occasion de vous dire que cette nouvelle édition est placée sous le signe de l’international.
Depuis un an, particulièrement, la fondation Jérôme Lejeune y est entrée de plain-pied et son activité s’en trouve très marquée :
– 2011 est l’année des Journée internationales Jérôme Lejeune (2ème édition) qui ont rassemblé à l’Institut Pasteur 250 des meilleurs scientifiques du monde sur les déficiences intellectuelles d’origine génétique ; ces journées, organisées avec talent par le Dr. Henri Bléhaut ont confirmé que nous avions bel et bien pénétré dans l’ère des essais cliniques au bénéfice de nos patients ;

– 2011 est l’année du lancement d’une fondation Jérôme Lejeune aux Etats-Unis chargée, notamment, de financer les nombreux projets de recherche américains déjà soutenus depuis de longues années par notre fondation française ; ce chantier, dont plusieurs « ouvriers » américains sont là ce soir, est confié au pilotage de notre directeur Thierry de la Villejégu ; déjà l’accueil enthousiaste du nom même de Jérôme Lejeune, par nos cousins d’outre-Atlantique, est un encouragement très fort ;

– 2011 est l’année du couronnement par le Prix Sisley-Jérôme-Lejeune de la magnifique carrière internationale du Pr. William Mobley ; ce grand savant américain l’a largement consacrée à la trisomie 21 et ceci dans une perspective thérapeutique, comme l’exige le règlement de notre prix et surtout l’esprit de Jérôme Lejeune. Cette fidélité nous a d’ailleurs conduits à demander au Pr. William Mobley de présider la commission scientifique de notre nouvelle fondation américaine. 

Nous le remercions d’avoir accepté ce poste important. Qu’il me soit donc permis de féliciter le lauréat, mais aussi le jury présidé le Pr. Jean-Marie Saudubray, ancien chef de service de pédiatrie métabolique à l’hôpital Necker. Nous l’entendrons dans un instant faire l’éloge du lauréat.

Mais vous le savez, cette soirée est aussi consacrée à la remise de deux Prix-Jeunes-Chercheurs par la fondation Jérôme Lejeune.

Il sera décerné ce soir d’une part à Mlle Simonetta Bandiera, jeune étudiante italienne, qui pourra ainsi poursuivre ses brillants travaux. Sa directrice de thèse, le Dr. Alexandra Henrion-Caude de Necker, n’aura aucun mal à nous expliquer à quel point l’exploration d’une régulation spécifique de la mitochondrie par les microARNs est une hypothèse séduisante, originale et simple qui ouvre un vaste champ de stratégie thérapeutique applicable à la Trisomie 21.

Le Prix-Jeunes-Chercheurs sera décerné aussi à M. Nicolas Panayotis ; son directeur de thèse, le Pr. Jean-Christophe Roux de la Timone à Marseille, se fera un plaisir de nous présenter les résultats originaux de ce doctorant qui permettent de mieux appréhender les bases cellulaires et moléculaires du modèle murin du Syndrome de Rett ; je rappelle que nous recevons en consultation à l’Institut Jérôme Lejeune des patients atteints de ce syndrome.

Je ne voudrais pas terminer sans saluer les deux lauréates 2010 du Prix Sisley-Jérôme-Lejeune, Mmes Mara Dierssen et Nathalie Cartier qui nous ont fait l’honneur d’être là ce soir pour s’associer à l’hommage rendu à leur successeur. Cette amitié au service de la persévérance scientifique et médicale est un encouragement pour tous, patients, parents, professionnels.

Je vous remercie et donne, sans plus tarder, la parole à Mme d’Ornano.

Jean-Marie Le Méné
Président de la Fondation Jérôme Lejeune

 


Les Prix : Prix International Sisley-Jérôme LejeunePrix Jeune Chercheur Jérôme Lejeune
Les Lauréat du Prix Jeune Chercheur 2011 : Simonetta Bandiera et Nicolas Panayotis
Membres du Jury du Prix Jeune Chercheur Jérôme Lejeune 2011
Lauréat du Prix International Sisley-Jérôme Lejeune 2011 : Pr. Wiliam Robley
Membres du jury du Prix International Sisley-Jérôme Lejeune 2011
Dossier de Presse 2011