Discours de Madame Isabelle d’Ornano, lors de la remise du prix international 2010

Discours de Madame Isabelle d’Ornano, présidente de la Fondation Sisley lors de la remise de Prix international Sisley-Jérôme Lejeune 2010.

Prix Dornano 2010Discours de Madame Isabelle d’Ornano, présidente de la Fondation Sisley

Musée d’Histoire de la médecine – Paris, le 21 juin 2010

La Fondation Sisley est une fondation d’entreprise, créée il y a 3 ans suite à la loi Aillagon sur le mécénat, qui nous permet de dégager un montant annuel sur nos bénéfices, montant que nous affectons pour financer un certain nombre de projets dans les domaines de l’intérêt général, et notamment l’aide sociale, la solidarité, la santé, l’éducation, l’art, la culture et l’environnement.

L’objet de la Fondation Sisley est volontairement large pour fédérer les intérêts de la famille d’Ornano et de l’entreprise Sisley.

Mon mari et moi avons eu le privilège de connaître Jérôme Lejeune dans les années 60, par l’intermédiaire de la famille Kennedy, et plus particulièrement, Eunice Kennedy – Shriver.

J’avais été personnellement impressionnée par son rayonnement extraordinaire, ainsi que la grande humilité et l’humanité qui se dégageaient de ce savant exceptionnel.

La lutte incessante qu’il menait pour soigner ses petits malades afin d’arriver à les guérir de la maladie dont il avait découvert la cause – lutte poursuivie par la Fondation qui porte son nom – est un témoignage admirable de sa foi dans la « culture de vie », c’est-à-dire dans la recherche médicale responsable et efficace.

Cette recherche touche non seulement la trisomie 21, mais devrait également servir à d’autres maladies génétiques de l’intelligence et mérite d’être soutenue.

Dans ce but, la Fondation Sisley s’est engagée à remettre trois années de suite un prix international d’un montant de 20 000 € au profit de la recherche pour les maladies génétiques de l’intelligence.

Je voudrais finir sur une petite histoire que j’ai entendue, par hasard, il y a quelques jours, à la radio et qui m’a fait penser au Professeur Lejeune : Un aumônier militaire dit au général de Gaulle qu’il va célébrer la messe pour lui, sa famille et, surtout, sa fille Anne, profondément handicapée. De Gaulle lui répond : « Anne est la joie et la fierté de ma vie – elle me donne tous les jours le sens de mes propres limites ».

Je suis spécialement heureuse que, étant données nos activités dans le domaine de la cosmétique, ce prix soit, pour la première année, attribué à une femme.

 


Les Prix : Prix International Sisley-Jérôme LejeunePrix Jeune Chercheur Jérôme Lejeune
Les Lauréat du Prix International Sisley-Jérôme Lejeune 2010 : Pr. Mara Dierssen et Dr Nathalie Cartier-Lacave
Membres du Jury International Sisley-Jérôme Lejeune 2010
Les Lauréats du prix Jeune Chercheur – Jérôme Lejeune 2010 : Françoise Piguet et Sarah Boissel
Membres du jury du prix Jeune Chercheur – Jérôme Lejeune 2010
Dossier de Presse 2010