En route pour l’aventure !

Après deux grands frères et deux grandes sœurs, âgés de 20 à 12 ans, et avant Jean, petit frère décédé à la naissance, Maud, 10 ans. Atteinte de trisomie 21, Maud a lancé toute sa famille dans l’aventure de leur vie. Comme dirait sa maman : « on ne l’a pas choisie, mais c’est une des plus grandes que nous ayons à vivre ! Alors allons-y ! »

Maud Après deux grands frères et deux grandes sœurs, âgés de 20 à 12 ans, et avant Jean, petit frère décédé à la naissance, Maud, 10 ans. Atteinte de trisomie 21, Maud a lancé toute sa famille dans l’aventure de leur vie. Comme dirait sa maman : « on ne l’a pas choisie, mais c’est une des plus grandes que nous ayons à vivre ! Alors allons-y ! »

À la fin du mois de juin, Maud, 10 ans, est comme toutes les petites filles de son âge : elle attend avec impatience la fin de l’école. Quatre ans qu’elle va tous les jours à la CLIS de Lamazou et les départs à 8h du matin en taxi sont loin de réjouir la bouillonnante petite fille. Les activités ne sont pourtant pas désagréables, entre autres le cours de danse avec les enfants de l’école, mais c’est comme ça : Maud n’aime pas trop l’école.

Elle, ce qui la réjouit, c’est de partir avec son sac à dos en vacances, à la campagne, avec ses frères et sœurs.

La perspective de longues journées sur la balançoire l’emballe et si, en plus, Maud a la possibilité d’admirer des grenouilles et des poissons rouges, son bonheur est parfait.

Alors, en attendant le grand jour du départ, Maud court partout dans l’appartement. L’enjeu est de taille : il s’agit de gagner une partie de cache-cache avec sa grande sœur, Flavie, en grimpant sur les meubles, si possible sans rien casser. Flavie qui prend soin de sa petite sœur comme toutes les aînées, sans plus prêter attention à la trisomie 21 de la cadette. Mis à part peut-être pour le régime de faveur dont elle bénéficie pour l’utilisation de l’i-Pad familial…

Maud 2Finalement, c’est assez compliqué de déterminer pour ses parents si Maud a un statut particulier à cause de la trisomie 21 ou parce que petite dernière d’une fratrie de cinq. Alors, oui, certes, Maud demande plus de temps, plus d’attention et sollicite plus son entourage que les autres enfants mais toute cette énergie est largement rendue au centuple par ce concentré actif de vie.

Une grande aventure pour toute la famille que tout le monde s’efforce de vivre au jour le jour. Du propre aveu de la maman, il faut prendre les choses une par une pour ne pas se laisser impressionner par les étapes à franchir. Il y a d’abord eu la naissance et la découverte de la trisomie, quelques problèmes cardiaques, la petite enfance et la grande étape récente : l’entrée à l’école.

Au fond, le plus bel enseignement c’est que la peur du début, bien qu’elle soit légitime devant l’inconnu, n’est pas insurmontable. Alors, à la suite de Maud, prenons notre sac et …en route !