La recherche sur les apnées du sommeil chez les personnes atteintes de trisomie 21 : une avancée pour tous !

Un reportage plein d’espérance réalisé par KTO.

Fatigue chronique, déconcentration, troubles du comportement… autant d’embûches qui ont affecté la vie de Marie, une petite fille atteinte de trisomie 21, pendant de longs mois. Au cours de tests médicaux, les équipes de l’Hôpital Necker Enfants-malades et de l’Institut Jérôme Lejeune, qui travaillent en collaboration sur le programme de recherche clinique « Respire 21 », ont diagnostiqué des apnées du sommeil sévères. Le traitement proposé – un appareil d’assistance respiratoire positionné pendant les heures de sommeil de l’enfant – a fait des miracles.

Derrière l’histoire d’une vie, c’est l’aventure « Respire 21 » qui est révélée. Les apnées du sommeil seraient en effet très fréquentes et sous-diagnostiquées chez les jeunes enfants porteurs de trisomie 21. Son dépistage systématique et précoce, accompagné d’un traitement adapté, pourrait changer la vie de milliers d’enfants trisomiques et de leurs familles. Un programme de recherche qui pourrait également servir à la recherche pour tous.