OBJECTIF : RECHERCHER DES TRAITEMENTS POUR METTRE EN ÉCHEC LA TRISOMIE ET LES AUTRES DÉFICIENCES INTELLECTUELLES D’ORIGINE GÉNÉTIQUE

Pionnier en France de la recherche et des soins en faveur des personnes porteuses de trisomie 21 ou d’une autre déficience intellectuelle d’origine génétique (syndrome de Rett, de l’X Fragile,du Cri du chat …), la Fondation Jérôme Lejeune :
Développe
ses propres programmes dont la finalité est de corriger la déficience intellectuelle des patients, en améliorant leurs capacités cognitives (apprentissage, mémoire), leur permettant ainsi d’accéder à plus d’autonomie et à une meilleure intégration dans la société.
Soutient
des projets de recherche fondamentale, clinique et thérapeutique, en France et à l’international.
Met à disposition
de la communauté scientifique ses connaissances, compétences et outils scientifiques. Disposant avec l’Institut Jérôme Lejeune d’une des plus importantes patientèles au monde pour les maladies génétiques de l’intelligence, elle est un carrefour stratégique pour le développement des essais cliniques.

GUIDE FISCAL IFI

Vous êtes concerné par l’IFI si la valeur de votre patrimoine immobilier dépasse 1,3 million d’euros au 1er  janvier 2019.

Dans ce cas, l’imposition IFI s’applique au-delà de 800 000 €. 75% de votre don au bénéfice de la Fondation Jérôme Lejeune est déductible de votre IFI, jusqu’à 50 000 € de réduction fiscale (correspond à un don de 66 667 €).

 

 POURQUOI FAIRE UN DON IFI ?

 

Pour réduire votre IFI au maximum

La réduction d’impôt au titre des dons est maintenue dans le cadre de l’IFI. Si vous êtes soumis à l’IFI, vous pouvez déduire 75% du montant de votre don à la Fondation dans la limite de 50 000€ par an.

Par exemple : Si vous êtes redevable d’un impôt de 3 000 € au titre de l’IFI, un don de 5 000 € à la Fondation Jérôme Lejeune, vous permet de réduire votre IFI à zéro et permettra à la Fondation de disposer, grâce à votre générosité, de 5 000 € pour agir en faveur des plus fragiles.

 

Pour soutenir la recherche de la Fondation Jérôme Lejeune

Faire un don IFI à la Fondation Jérôme Lejeune, c’est être le moteur de nos projets de recherche et soutenir concrètement de grandes innovations thérapeutiques pour mettre en échec la Trisomie 21 et les autres déficiences intellectuelles d’origine génétique.

Pour en savoir plus sur les actions de la Fondation Jérôme Lejeune, consultez l’essentiel du rapport d’activité 2017-2018.

Calculette IFI : Optimisez votre réduction fiscale

ETAPE 1 : Estimez votre IFI

Valeur de votre
résidence principale
Valeur de vos
autres biens immobiliers
Total de votre
patrimoine imposable

ETAPE 2 : Calculez votre réduction

Montant estimé
de votre IFI
Montant maximum de don
déductible de votre IFI
Montant du don
que vous souhaitez effectuer

Programmes 2019 de la Fondation Jérôme Lejeune :

La Fondation Jérôme Lejeune soutient la recherche sur les « pathologies croisées » associées à la trisomie 21, notamment Alzheimer et le cancer. Ce sont des pistes de recherche prometteuses pour la recherche à visée thérapeutique au bénéfice de tous.

TRISOMIE ET ALZHEIMER

HORIZON 21

Les personnes porteuses de trisomie 21 ont un risque plus élevé de développer la maladie d’Alzheimer car le gène APP, à l’origine de ce syndrome, est situé sur le chromosome 21, qu’elles possèdent en 3 exemplaires au lieu de 2. Cette particularité clinique donne aux patients trisomiques un rôle phare dans la recherche sur l’Alzheimer.

En 2017-2018, la Fondation Jérôme Lejeune a décidé de cofinancer avec 5 autres équipes européennes une étude afin de qualifier une population test et développer ensuite des traitements efficaces pour prévenir ou retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer chez les personnes trisomiques 21.

Les perspectives thérapeutiques sont considérables, tant pour les personnes trisomiques 21 que pour les malades d’Alzheimer de la population générale.


Le Dr Anne-Sophie Rebillat est médecin gériatre à l’Institut Jérôme Lejeune, premier centre de soin et de recherche clinique en Europe spécialisé dans la trisomie 21 et les autres déficiences intellectuelles d’origine génétique. Grâce au soutien financier de la Fondation Jérôme Lejeune, les cliniciens de l’Institut peuvent consacrer la moitié de leur temps à la recherche médicale. Le Dr Rebillat dirige l’équipe française du programme Horizon 21.

Repères clés :
Acteurs : 6 équipes européennes dont l’Institut Jérôme Lejeune

Cohorte : 1000 patients trisomiques 21

Durée : 24 mois (lancé en juin 2017)

Budget estimé : 600 000€

 

ManRos

Le gène DYRK1a, en trois exemplaires au lieu de deux dans les cellules des personnes porteuses de trisomie 21 et surexprimé chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer pour des raisons inconnues, participe aux déficits cognitifs liés à ces deux maladies. Après de premières recherches positives, le laboratoire ManRos a sélectionné une molécule inhibitrice du gène DYRK1a. Les travaux en cours doivent permettre d’optimiser cette molécule, de confirmer son innocuité, d’améliorer sa performance et son efficacité avant de lancer des essais précliniques sur les modèles animaux puis sur l’homme.


Cofondateur du laboratoire ManRos Therapeutics, Président et Directeur scientifique Laurent Mejier est l’un des spécialistes mondiaux des inhibiteurs de kinases. C’est un expert reconnu en biologie cellulaire et moléculaire et en chimie organique. ManRos Therapeutics a pour objectifs l’identification, la caractérisation, l’optimisation et le développement préclinique et clinique d’inhibiteurs de kinases efficaces dans le traitement de la mucoviscidose, de la polykystose rénale et des maladies neurodégénératives, en particulier la maladie d’Alzheimer et la Trisomie 21.

Repères clés :
Acteurs : Laboratoire ManRos avec le soutien financier de la Fondation Jérôme Lejeune

Durée totale de l’étude : 3 ans (lancé en mai 2018)

Budget estimé : 600 000 €

TRISOMIE ET CANCER
Les enfants avec trisomie 21 présentent un risque de développer une leucémie de l’enfance (type LAL) bien plus élevé que dans la population générale. L’équipe du Pr Malinge, consacrée à cette maladie, en travaillant sur les modèles animaux a mis en évidence une altération très précoce dans la maturation des cellules de la lignée rouge du sang. Le gène DYRK1a, porté par le chromosome 21 et l’enzyme qu’il produit semblent très impliqués dans ce processus de maturation des cellules sanguines. Le fait d’être en trois exemplaires (au lieu de deux) dans leurs cellules expliquerait en partie le risque de leucémie élevé chez les personnes trisomiques.
Ainsi l’utilisation d’inhibiteur ciblé du gène DYRK1a, actuellement en développement, pourrait présenter des voies thérapeutiques majeures pour les enfants trisomiques ou non, atteints de ces formes de leucémie.


Le Pr Stéphane Malinge (France) a beaucoup travaillé dans une unité Inserm de l’Institut Gustave Roussy, et poursuit actuellement sa recherche avec les oncologues pédiatres de l’Université de Perth en Australie. Il nourrit d’importants liens professionnels avec l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, l’université de Rouen et avec des équipes de chercheurs de Chicago.

L’équipe de recherche du Pr Malinge compte bien confirmer ses premiers résultats puis développer un essai à visée thérapeutique pour traiter les leucémies de l’enfant porteur de trisomie 21.

Repères clés :
Acteurs : Pr Stéphane Malinge

Durée : 2 ans (lancé en janvier 2019)

Budget estimé pour l’Institut : 80 000 €

SI VOUS N’ÊTES PAS REDEVABLE DE L’IFI

 

Vous pouvez soutenir les projets de la Fondation Jérôme Lejeune et bénéficier d’une déduction fiscale au titre de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si votre don dépasse ce seuil, vous pouvez reporter l’excédent pendant 5 ans.

 

Pour toutes questions, vous pouvez contacter :

Service des dons :
Tél : 01 44 49 74 51
donateurs@fondationlejeune.org

 

Chère future Maman

Voir d’autres vidéos

Newsletter mensuelle

Institut Jérôme Lejeune