Imane, une adolescente pétillante !

Il ne faut pas longtemps pour découvrir la véritable Imane Abbadie. La timidité des premiers instants est balayée par la joie de vivre qui émane de cette jeune fille, atteinte de trisomie 21. La pétillante et dynamique adolescente se révèle alors sans complexe.

ImaneIl ne faut pas longtemps pour découvrir la véritable Imane Abbadie. La timidité des premiers instants est balayée par la joie de vivre qui émane de cette jeune fille, atteinte de trisomie 21. La pétillante et dynamique adolescente se révèle alors sans complexe.

Imane Abbadie est une jeune fille de son temps. Si elle aime jouer à la poupée avec son petit frère de 3 ans et demi, elle se passionne aussi pour les consoles de jeux, le portable de sa mère et certaines émissions de télévision. Mais il ne « faut pas le dire car c’est interdit par maman », souffle-t-elle. « Je ne veux pas que tu regardes la télévision », la réprimande d’ailleurs sa mère qui prêtait une oreille attentive. Acquiescement poli d’Imane ponctué par un sourire plein de malice : « Non maman ».

« C’est une adolescente avec son caractère et ses petites manies », s’amuse sa mère. La jeune fille est d’ailleurs plutôt coquette. Elle se prête avec plaisir à la séance photo qu’elle transforme en défilé de mode. Les tenues se succèdent, l’adolescente prend la pose, fait le spectacle. Imane fait preuve d’une vivacité d’esprit et d’une jovialité décoiffantes.

A 13 ans, elle est une jeune fille pleinement épanouie. Elle se réalise ainsi à l’unité localisée d’inclusion scolaire (ULIS) de Sartrouville où elle entame sa deuxième année. «J’apprends les mathématiques, la géographie et l’anglais, énumère-t-elle. Je parle bien : je sais dire blue, black et hello. Je fais aussi du sport : de la danse classique, du foot, du basket, de la boxe. Et puis j’ai plein d’amis : Sabine, Amel, Inès, Imène…» Sa loquacité comme son énergie semblent sans fin.

« Elle a confiance en elle et dégage une assurance, se réjouit sa mère. Elle m’étonne et m’impressionne. Elle est très sociable, je le suis moins qu’elle. Quand il y a des concerts à Houilles-sur-Seine (78), notre ville, elle danse sans se soucier des autres. » Et Imane d’improviser des pas de danse et de commencer à chanter.