Jérôme Lejeune, la liberté du savant

« Jérôme Lejeune est un grand médecin, grand chercheur et généticien. Son histoire se lit comme un roman qui nous emmène autour du monde auprès des plus grands et auprès des plus faibles, des plus fragiles. » Aude Dugast , auteur de la nouvelle biographie de Jérôme Lejeune.

L’intelligence d’un seul est un don pour toute l’humanité. C’est la pensée qui nous vient à l’esprit en songeant à la vie du Professeur Jérôme Lejeune, un homme hors du commun qui mit son intelligence au service des enfants handicapés mentaux.

Pionnier de la génétique moderne, notamment avec la découverte de la trisomie 21, le Professeur Lejeune a marqué l’histoire en ayant le courage héroïque de suivre sa conscience de médecin fidèle au serment d’Hippocrate en prenant la défense des sans-voix.
Le récit de sa vie nous conduit du Saint-Père Jean-Paul II à Léonid Brejnev, le soviétique, de Pedro, l’enfant trisomique au roi des Belges Baudouin, des lauréats du Prix Nobel aux humbles patients, dans une succession d’événements parfois dignes d’un roman policier. Le Pape Jean-Paul II, qui l’appelait « Frère Jérôme », est venu se recueillir sur sa tombe lors des JMJ de 1997 à Paris. Son procès de canonisation est en cours à Rome.

Pour écrire cette biographie, l’auteur a travaillé onze ans à consulter des milliers d’archives, longuement rencontré son épouse, premier et indispensable soutien, ses proches, les familles de patients et ses collaborateurs français et étrangers.
Elle nous invite à découvrir aujourd’hui le portrait fidèle et inédit d’un Jérôme Lejeune plein d’humour, époux et père de cinq enfants, proche des grands de ce monde, et défenseur des plus petits.

 

 

 

 

Aude Dugast, philosophe de formation, est postulatrice de la cause de canonisation de Jérôme Lejeune, depuis 2012, au sein de l’Association des Amis du Professeur Lejeune. Elle était vice-postulatrice de l’enquête diocésaine, de 2007 à 2012.