JIJL 2011 « Prévention de l’obésité » : trisomie 21 et maladies génétiques de l’intelligence Dr C. Mircher

Lors des JIJL le docteur Mircher développe la « Prévention de l’obésité » pour les personnes atteintes de trisomie et autres maladies de l’intelligence.

obesiteLors des JIJL le docteur Mircher développe la « Prévention de l’obésité » pour les personnes atteintes de trisomie et autres maladies de l’intelligence.

La surcharge pondérale et l’obésité sont des problèmes de santé publique pour les sociétés occidentales. Les personnes avec une déficience intellectuelles n’échappent pas à ce problème, lié au changement d’alimentation et de mode de vie. Il s’y rajoute des facteurs favorisants, génétiques parfois, mais surtout lié à une alimentation non régulée, et à la sédentarité ; celle-ci peut elle-même être favorisée par des problèmes médicaux sous-jacents méconnus (douleurs orthopédiques en particulier).

Néanmoins, l’obésité n’est pas une fatalité ; elle peut être efficacement prévenue dans l’enfance par une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante ; lorsque la surcharge pondérale est déjà installée, outre la correction de problèmes médicaux, un changement des habitudes alimentaires et de l’activité physique est possible de la part de la personne concernée, si elle est bien accompagnée dans une démarche progressive, réaliste, positive et patiente.

Sommaire de la présentation : 

– L’alimentation et plaisir : seul et partagé

– Alimentation équilibré et activité physique

– L’alimentation et la satisfaction

– Alimentation déséquilibré en quantité et qualité

– Prévention Anticipation 

– Changer ?

– L’obésité n’est pas une fatalité mieux vaut prévenir que guerrir…

 

« Et qui change une fois peut changer tous les jours »  Corneille

 

Télécharger la présentation complète sur la prévention de l’obésité 


Découvrir l’ensemble des interventions lors des Journées Internationales Jérôme Lejeune 2011: 

– Le reflux gastro-oesophagien : y penser, l’évaluer, le traiter 
– Syndrome d’apnées-hypopnées du sommeil (SAHS) et la déficience intellectuelle d’origine génétique
– Questions soulevées par l’utilisation en diagnostic de la technique de CGH (« array Comparative Genomic Hybridization ») array
– La déficience intellectuelle d’origine génétique : actualités de la recherche vers des traitements ciblés
– Trouble du sommeil chez l’enfant présentant une anomalie de développement
– Prévention de l’obésité » : trisomie 21 et maladies génétiques de l’intelligence
– L’épilepsie et déficience intellectuelle
– Cancers des personnes déficientes intellectuelles. Adapter la prise en charge.
– La place des personnes handicapées intellectuelles dans la société d’aujourd’hui
– Les grands-parents et la fratrie d’une personne déficiente intellectuelle. L’importance des premières consultations

Clôture des Journées Internationales Jérôme Lejeune 2011 – Des scientifiques racontent