« La dignité est inhérente à chaque être humain »

À l’occasion de la révision de la loi de bioéthique, Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, était interrogé par Politique Magazine :

« Il est indispensable de rappeler que la dignité est inhérente à chaque être humain, indépendamment de son état. Il est regrettable que cette question ne soit aujourd’hui traitée qu’au travers d’exemples frappants et médiatisés, de cas douloureux et de situations tragiques. Il est urgent de développer une réflexion philosophique sur les soins que notre société doit apporter à ses membres les plus fragiles, notamment les personnes âgées, malades et handicapées.»

Lire la suite sur Politique Magazine.