La Fondation Jérôme Lejeune invite Mesdames Vallaud-Belkacem et Rossignol à venir à sa rencontre

Depuis quelques jours, la Fondation Jérôme Lejeune est mise en cause par deux ministres de la République.

Ainsi ce matin sur France Inter, Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, a affirmé que le pape François, qui vient de dénoncer l’enseignement de la théorie du genre dans des manuels scolaires en France, a été victime d’une « campagne de désinformation massive », qui aurait été orchestrée par « les intégristes, la Fondation Lejeune, Vigigender et d’autres ».

La semaine dernière, Mme Laurence Rossignol, ministre des femmes des familles et des enfants, a qualifié un document de la Fondation Jérôme Lejeune, le « Manuel bioéthique des jeunes », de « manuel de propagande ».

Alors que Mme Vallaud-Belkacem invite le pape à venir en France pour constater par lui-même la réalité de l’enseignement en France, la Fondation Jérôme Lejeune invite Mesdames Vallaud-Belkacem et Rossignol à venir rencontrer les professionnels qui travaillent dans cet établissement scientifique et médical au service des plus fragiles de nos contemporains.

En effet, la Fondation Jérôme Lejeune est dédiée aux déficiences intellectuelles d’origine génétique et elle assure trois missions : chercher un traitement (elle est un important financeur de la recherche sur la trisomie 21), soigner les patients (sa consultation médicale compte 8 000 patients handicapés mentaux), défendre la vie et la dignité humaine.

A ce titre, la Fondation Jérôme Lejeune est naturellement soucieuse de ce qui relève de la science et de ce qui n’en relève pas. Dans un contexte où l’accélération des progrès techniques pose à la société des interrogations fondamentales, la Fondation met son expérience scientifique au service d’un discernement sur les enjeux bioéthiques actuels : recherche sur l’embryon, euthanasie, don d’organes, sélections avant la naissance, etc. Les manuels qu’elle édite sont rédigés par des experts et mettent à disposition des jeunes – et des moins jeunes – des clés de compréhension scientifique et de réflexion éthique sur des questions auxquelles ils sont ou seront confrontés au cours de leur vie.