Besoin d’aide ?
×
Voici les questions les plus posées :
  • Comment suivre l’actualité bioéthique ?
  • En savoir plus sur les dons et la fiscalité ?
  • Quel est l’état de la recherche scientifique ?
  • Êtes-vous patient ou à la recherche d’informations sur les consultations médicales ?
  • Are you researcher?

Chercher

La recherche de la fondation Jérôme Lejeune

La recherche de la fondation Jérôme Lejeune

Depuis plus de 25 ans, la Fondation Jérôme Lejeune mobilise l’intelligence de la recherche dans les laboratoires du monde entier ou à l’Institut Jérôme Lejeune. Elle s’investit au plus près des personnes porteuses d’une déficience intellectuelle d’origine génétique, pour la plupart avec une trisomie 21, pour leur permettre une meilleure prise en charge médicale, mais aussi de vivre en meilleure santé, de gagner en autonomie et en qualité de vie.

La Fondation finance des équipes de renommée internationale et contribue à des découvertes scientifiques majeures.

PLUS DE 800

projets de recherche financés

Plus de 500

publications scientifiques

La recherche à la Fondation s’efforce de comprendre pour trouver les moyens de corriger, de désactiver, de pallier les désordres liés à l’existence d’un chromosome supplémentaire sur la paire 21 : troubles de la mémoire, difficultés d’apprentissage, petite taille, anomalies cardiaques, dysfonctionnements gastro-intestinaux, risque accru de leucémie, troubles immunitaires et maladie d’Alzheimer…

  • soit elle cherche les raisons de ces dysfonctionnements (recherche fondamentale),
  • soit elle s’attèle à mettre au point et à développer des attitudes thérapeutiques ou des médicaments efficaces (recherche translationnelle),
  • soit elle étudie les comportements des personnes porteuses de déficiences intellectuelles d’origine génétique pour améliorer leur vie et leur permettre de gagner en autonomie (recherche clinique).
  • certains programmes de recherche menés pour et avec des personnes porteuses de trisomie 21 se révèlent particulièrement intéressants : les personnes porteuses de trisomie 21 ont une prévalence plus grande de développer certaines maladies comme, par exemple, la maladie d’Alzheimer, l’apnée du sommeil ou certaines formes de leucémies, ou plus faible : cancers solides comme le cancer du sein. Aussi, chercher et trouver un traitement adapté pour les personnes porteuses de trisomie 21 est générateur d’espoir pour tous les malades, sans distinction (recherche croisée).

Les actualités de la recherche

PERSEUS, résultats de l’étude

Depuis quelques années se pose la question de l’intérêt de la molécule EGCG (extraite du thé vert) pour améliorer le développement cognitif des enfants ayant une trisomie 21. Une étude avait été menée chez des adultes avec cette molécule, mais jamais chez les enfants. Nous avons alors lancé en 2018 l’étude clinique PERSEUS, en partenariat avec l’Institut Médical de Recherche del Mar à Barcelone, afin de vérifier la bonne tolérance du produit chez les enfants et mesurer son efficacité potentielle sur les fonctions cognitives et adaptatives.