« la technique a rendu mortelle une pathologie qui ne l’est pas »

La Fondation Lejeune et les AFC organisent une conférence exceptionnelle ce jeudi 7 mars à 20 h 30 sur le thème :
« L’homme, une espèce menacée ? » 4 rue Gloxin à Strasbourg.
Participation de Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Lejeune et Maître Jean Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert.

Sur RCF, Jean-Marie Le Méné explique :

« Il ne faut pas que les gens se désintéressent des questions bioéthiques (…) Les propos que nous tenons sont respectueux de la vie et de la dignité des personnes. On parle d’eugénisme puisque qu’on traite des patients porteurs de trisomie 21 dont la société ne veut plus : je rappelle qu’aujourd’hui 96% des enfants à naître détectés porteurs de trisomie 21 sont avortés. On a fait disparaître une population sous prétexte médical alors que ce n’est absolument pas une maladie mortelle. La technique a rendu mortelle une pathologie qui ne l’est pas »

 

Venez nombreux !