Le formidable Jean Joseph

 

Jean-Joseph Arnault Mai 2015mini1« Formidable, foormidable », fredonne le papa de Jean-Joseph qui reprend la chanson de Stromae. Au jeune garçon de 10 ans de répondre : « oui je sais que je suis formidable ! » Jean-Joseph, atteint de la trisomie 21, est en effet le petit rayon de soleil de la famille de Frédérique et Thierry. Adopté à l’âge d’un an, il est venu agrandir cette famille de maintenant cinq enfants, et réjouit tout le monde de sa bonne humeur !

C’est en prenant conscience de leur chance d’avoir des enfants en bonne santé que Frédérique et Thierry ont souhaité ouvrir leur famille en adoptant un enfant atteint d’un handicap. Ils ont donc construit ce projet avec leurs enfants, afin de pouvoir accueillir Jean-Joseph et lui offrir une famille. Le jeune garçon a très bien trouvé sa place après ses quatre grands frères et sœurs, qui ne sont cette année plus à la maison mais avec lesquels il reste proche. Toujours là pour faire rire tout le monde et répandre sa gaité, il est une grande richesse pour sa famille !

A l’école, Jean Joseph est en IME, mais comme tous les garçons de son âge, il n’aime pas beaucoup apprendre. Il a du mal à rester concentrer longtemps et se décourage facilement lorsqu’ il n’y arrive pas. En effet l’école ça n’est pas toujours très drôle, et pour un garçon qui a autant d’humour et de bonne humeur, on n’imagine pas la vie sans s’amuser ! Alors la solution pour avancer et progresser, c’est le jeu : tout devient plus facile lorsque c’est ludique, ses parents et l’orthophoniste qui le suit depuis 9 ans l’ont bien compris. Et pour devenir de plus en plus autonome et ne rien oublier, la vie de Jean-Joseph est bien rythmée et organisée. Ainsi, lorsqu’on lui fait confiance et que l’on croit en lui, Jean Joseph progresse à son rythme, il faut simplement comprendre que « le temps de Jean-Joseph, ça n’est pas le nôtre ! » comme le fait remarquer sa maman.

En dehors de l’école, Jean-Joseph suit aussi différentes activités, dont les sorties et les jeux dans la nature avec les louveteaux. Cela fait déjà trois ans qu’il est à la meute et il aime à rappeler « je suis un vrai louveteau », en effet il en a bien le sourire et la joie !

Enfin, l’autre grande activité de Jean Joseph, c’est la musique. Il en a depuis longtemps la passion : il a été initié au piano par sa sœur Clotilde, 18 ans, à la guitare par son frère Timothée, 20 ans, et il adore chanter. Mais cette année il a décidé de se spécialiser dans le violoncelle, un instrument qui lui a tout de suite plu lors des portes ouvertes de l’école de musique l’année dernière. Il suit donc avec persévérance une demi-heure de cours d’instrument et trois quarts d’heure d’initiation à la musique chaque semaine. Il progresse petit à petit, en imitant patiemment son professeur, qui joue tout le temps avec lui pour l’aider. Il avance car il se sent valorisé et cette bonne estime de lui est le meilleur des moteurs. C’est avec un sourire jusqu’aux oreilles et les yeux pleins de fierté qu’il nous raconte avoir donné sa première audition en avril! Un très beau moment, alors un grand merci Jean Joseph, « un grand de rien ! »

Facebook RejoignezTwitter suivez