Les vacances rêvées de Maud et Maguelonne

Cette semaine, 170 personnes handicapées originaires du monde entier et 350 bénévoles s’apprêtent à être rassemblés pour une semaine de vacances et d’évasion sur le site de l’École navale, à Lanvéoc (Finistère). L’occasion ? Le 31ème Camp international d’été de l’Ordre de Malte, soutenu par la Fondation Jérôme Lejeune. Depuis 1984, le camp est organisé chaque été dans un pays européen différent. Cap sur la Bretagne, à la rencontre de deux jeunes amies sur le départ, atteintes de trisomie 21, proches de la Fondation, et très excitées à l’idée de partir : Maguelonne et Maud, âgées de 22 ans.

Maguelonne aime le cinéma et son grand cousin Romain. D’ailleurs, c’est lui qui l’a convaincue de participer au Camp d’été de l’Ordre de Malte, où il est bénévole depuis plusieurs années. Une aubaine cette année : le camp se déroule en France, après être passé par la Hongrie, l’Irlande, les Pays-Bas ou encore par le Pays de Galles.

Plutôt réservée, Maguelonne a parfois du mal à vaincre sa timidité. Mais quand on lui parle de vacances et de festivités, « elle est prête à partir n’importe où ! » confie Isabelle, sa maman. Et c’est justement le côté festif du camp qui l’a séduite : les activités proposées et les soirées à thème.

Char à voile, balade en goélette, moto, kayak, accrobranche…Maguelonne a choisi sans hésiter ses activités favorites : équitation, danse bretonne, char à voile et baptême de l’air. Elle n’a pas été conquise par la plongée sous-marine, malgré les arguments de son papa, mordu de plongée !

Egalement très motivée, Maud, qui a tendance à dire non à tout, s’est lancée sans hésiter dans l’aventure pour son côté sportif ! La jeune fille aime beaucoup l’armée, alors quand elle a su que le camp se passait sur le campus de l’école navale et qu’elle pouvait piloter un bateau, son sourire ne l’a plus quitté, explique sa maman. « Elle qui n’est pas du tout sportive était partante pour faire toutes les activités sportives ! ». Son programme : du kayak, une ballade en side-car, un baptême de plongée et un exercice de sauvetage en mer avec les hélicoptères de la base navale !

Qu’attendent les deux amies de leur séjour ? Elles souhaitent profiter pleinement des activités et de ce temps de vacances. La maman de Maud, elle, a déjà reçu un coup de fil de sa fille, arrivée sur le campus pour la cérémonie d’ouverture : « elle a décidé qu’elle aurait les yeux grands ouverts jusqu’au bout», assure-t-elle. La Fondation Jérôme Lejeune est très heureuse de soutenir cette semaine d’évasion, ouverte sur le monde, au profit de jeunes qui ne peuvent pas aussi facilement que tous les autres partir en vacances l’été.

Il ne reste plus qu’à souhaiter de très bonnes vacances aux deux aventurières !

190715 168

Facebook RejoignezTwitter suivez