Besoin d’aide ?
×
Voici les questions les plus posées :
  • Comment suivre l’actualité bioéthique ?
  • En savoir plus sur les dons et la fiscalité ?
  • Quel est l’état de la recherche scientifique ?
  • Êtes-vous patient ou à la recherche d’informations sur les consultations médicales ?
  • Are you researcher?

Aidez-nous à
ORCHESTRER la recherche
sur la trisomie 21

Et déduisez 75% de votre don !

Les dons réalisés dans le cadre de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) permettent de déduire de votre impôt 75% du montant de votre don, voire de le réduire à zéro. Donnez du sens à votre impôt en soutenant de grandes innovations thérapeutiques.

Pourquoi faire un don IFI ?

Pour réduire votre IFI au maximum…

Si vous êtes soumis à l’IFI, 75 % du montant de votre don à la Fondation Jérôme Lejeune est déductible de votre impôt sur la fortune immobilière, dans la limite de 50 000 € par an.

…Tout en soutenant la recherche de la Fondation Jérôme Lejeune

Faire un don IFI à la Fondation Jérôme Lejeune c’est :
  • être le moteur de nos projets de recherche sur les maladies génétiques et de l’intelligence
  • améliorer la qualité de vie des personnes porteuses de cette maladie
  • permettre d’augmenter significativement l’espérance de vie des personnes porteuses de trisomie 21
  • Guide Fiscal ifi

    Vous êtes concerné par l’IFI si la valeur nette de votre patrimoine immobilier dépasse 1,3 million d’euros au 1er janvier 2024. Dans ce cas, l’imposition IFI s’applique au-delà de 800 000 €.

    L’objectif de la recherche à la Fondation Jérôme Lejeune : comprendre pour corriger les dysfonctionnements liés à l’existence d’un chromosome supplémentaire sur la paire 21.

    Nous cherchons pour comprendre, prévenir et mieux soigner les patients.

    Ce sont eux qui orientent la recherche, c’est avec eux que la recherche est menée et c’est vers eux qu’elle est orientée ! Car pour soigner, il faut d’abord connaître les maladies, leurs causes, leurs conséquences, leurs symptômes, leur prévalence, les facteurs de risque, etc.

    Nous cherchons les raisons des dysfonctionnements dus à la trisomie 21.

    Ce travail est avant tout source de savoir.

    Il est à la base des progrès à long terme réalisés pour les personnes porteuses de trisomie 21.

    Nous cherchons et développons de nouvelles approches diagnostiques et des traitements innovants.

    Nous améliorons aussi les stratégies de soins déjà en place. C’est l’application diagnostique et thérapeutique concrète de la recherche, au bénéfice direct du patient.

    Nous étudions les comportements des personnes porteuses de trisomie 21.

    L’objectif est de définir et valider les meilleures stratégies possibles de diagnostic et de traitement de la trisomie 21. C’est l’oméga de la recherche, celle conduite directement auprès des patients.

    DEPUIS 30 ANS, LES RECHERCHES PROGRESSENT GRÂCE À VOUS

    DE LA RECHERCHE FONDAMENTALE À LA RECHERCHE CLINIQUE

    Nous orchestrons pour cela une stratégie de recherche globale : de la recherche fondamentale, pour comprendre les mécanismes sous-jacents à la maladie ; à la recherche clinique, réalisée directement sur la personne humaine ; en passant par la recherche translationnelle, qui permet de passer des intuitions de la recherche fondamentale aux applications thérapeutiques. Voici quelques exemples de recherches que la Fondation Jérôme Lejeune finance :

    01

    02

    03

    Recherches fondamentales : Les chercheurs étudient le système vasculaire cérébral de personnes avec trisomie 21, au long des différents stades de maladie Alzheimer.

    La Fondation finance ce projet mené par Lisi Flores-Aguilar.

    Coût du programme :
    130 000€

    Recherche translationnelle : Les chercheurs évaluent différentes molécules inhibitrices de la protéine CBS, qui surexprimée, est impliqué dans la déficience intellectuelle.

    La Fondation finance ce projet mené par le Pr Csaba Sabo.

    Coût du programme :
    390 000€

    Recherche clinique : Les chercheurs vérifient l’innocuité de la Leucettinib-21. Ce candidat-médicament vise à normaliser l’activité de la protéine DYRK1A pour corriger la déficience intellectuelle dans la trisomie 21. Grâce à l’autorisation de l’ANSM mi-décembre 2023, 120 personnes vont recevoir la Leucettinib-21 afin d’en vérifier la bonne tolérance et non-toxicité.

    Coût du programme :

    400 000 €

    graphique ifi 2024

    Je soutiens la recherche sur la trisomie 21 et bénéficie d’importantes réductions fiscales

    Avec

    250€

    Votre don revient à

    62,5 €

    au titre de l’Impôt sur la Fortune Immobilière

    Avec

    500€

    Votre don revient à

    125 €

    au titre de l’Impôt sur la Fortune Immobilière

    Avec

    1000€

    Votre don revient à

    250 €

    au titre de l’Impôt sur la Fortune Immobilière

    Votre générosité vous donne droit à un avantage fiscal.
    66% de votre don sont déductibles de votre impôt sur le revenu (IR), 75% au titre de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) et 60% au titre de l’impôt sur les sociétés (IS)