Recherche financée par la Fondation sur Smith Magenis.

Liste des financement des programmes de recherche depuis 1996 jusqu’à 2013 par la Fondation Jérôme Lejeune, uniquement sur le syndrome de Smith Magenis (certains programmes englobent le syndrome de Smith Magenis, mais ont des domaines de recherches plus large comme la trisomie, comme le programme Inter PP. Ces programmes ne sont pas mentionnés ci-dessous) : 

 

Découvrir le syndrome Smith Magenis

 Demander une consultation auprès de l’Institut

 

 

2006
  • Nicolas de Roux , Paris : troubles du sommeil dans le syndrome de Smith-Magenis : approche moléculaire des rythmes circadiens : 18 000€.
  • Sarah Elsea, Richmond : identification de la zone chromosomique responsable des troubles du retard mental proche du syndrome de Smith-Magenis : 15 000€.
2008
  • Ann C.M. Smith, Bethesda, « Syndrome de Smith-Magenis et phénotypes comportementaux » 24 000€
  • Alexandre Reymond, Lausane, Suisse « Biologie moléculaire des syndromes de Smith-Magenis et de Potocki-Lupski » 30 000€
2009
  • Sarah Elsea, Virginia Commonwealth University, Richmond, Etats-Unis, «Defining the critical genes for disorders of behavior and developmental delay on chromosomes 2q37.3 and 2q23.1» 25 000€

{slider 2010}

  • Nicolas de Roux, INSERM, Paris, «Implication de Rasd1 dans l’inversion de la sécrétion de la mélatonine dans le syndrome de Smith-Magenis » 20 000€

{slider 2011}

  • Sarah Elsea, Virginia Commonwealth University, Richmond, Etats-Unis, « Development and characterization of a neuronal model system for analysis of compounds to modulate RAI1 expression in Smith-Magenis syndrome » 34 540€
2012
  • Olivier Christopher, University of Birmingham, Birmingham, Royaume-Uni « Smith-Magenis syndrome: What does the future hold? SMS » 39 941€

Chère future Maman

Voir d’autres vidéos

Newsletter mensuelle

Institut Jérôme Lejeune