Marche Pour La Vie 2018 : De l’ombre à la lumière !

Rendez-vous le dimanche 21 janvier à Paris !

La 12ème édition de la Marche pour la Vie partira de la Porte Dauphine le dimanche 21 janvier à 14h30. Après le succès retentissant de la Marche l’an dernier, les organisateurs espèrent une foule nombreuse et déterminée à défendre la dignité de l’être humain plus que jamais menacé au début et à la fin de sa vie.

Ils marcheront cette année sur le thème de la lumière pour opposer, à l’obscurité du doute et de la solitude qui accompagne un acte d’avortement, l’éclat de la vie et de la maternité. 220 000 avortements par an depuis 40 ans placent la France dans une situation d’échec collectif et ce malgré les terribles conséquences de cet acte dont témoignent de plus en plus ouvertement les femmes. La Marche pour la Vie refuse que leur liberté de parole ainsi que celle des associations qui les accompagnent soient désormais censurées par le délit d’entrave numérique à l’IVG voté en mars 2017.

Les 43 ans de la loi Veil voient le triomphe d’une technique déshumanisée qui a transformé le petit de l’homme en produit de l’homme, et l’être humain en objet.

L’Interruption Volontaire de Grossesse est à la fois l’origine et l’aboutissement de la déshumanisation de l’être humain : au début de sa vie, l’être humain est devenu une chose que l’on peut, à l’envi, manipuler ou supprimer. A la fin de sa vie, ou s’il se trouve dans une situation de grand handicap, comme c’est le cas de Vincent Lambert, il peut être privé de soins et placé sous sédation définitive pour ne pas dire euthanasié.

En ces jours où le respect de la vie humaine est plus que jamais menacé. La Marche Pour la Vie exhorte la société à percer les ténèbres de l’avortement de masse par la lumière de l’accueil de la vie, quel que soit son prix, quel que soit son visage.

Voir la lumière, c’est recevoir la chance de vivre. Les défenseurs de la vie proposent une révolution lumineuse. Ils feront briller leur lumière le dimanche 21 janvier 2018 à Paris, pour montrer que la vie quels que soient son état ou sa fragilité, vaut la peine d’être vécue, que toute vie est une chance pour le monde.

La Fondation Jérôme Lejeune qui dénonce depuis 23 ans l’élimination quasi systématique des enfants touchés par une trisomie 21 avant la naissance soutient activement la manifestation et appelle ses amis à s’y rendre nombreux.