Media – La vie avant la vie : la libéralisation de la recherche sur l’embryon en question

Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation, était l’invité de Stéphanie Gallet sur RCF pour son émission Le temps de le dire consacrée la recherche sur l’embryon, libéralisée cet été par le Parlement.

RELAI MEDIA - RCF JMLM 24 09 2013Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune était l’invité de Stéphanie Gallet sur RCF pour son émission Le temps de le dire consacrée hier à la recherche utilisant l’embryon humain, libéralisée cet été par le Parlement. Avec lui en plateau et par téléphone le Père Patrick Verspieren, enseignant en éthique biomédicale, maître-assistant émérite en philosophie morale et Olivier Abel, philosophe, spécialiste de philosophie morale. 

Les points forts de l’émission :

Le mystère de l’embryon : comment le définir ? Le peut-on ? Est-ce une personne, une personne potentielle, une personne à condition qu’elle entre dans un projet parental? Où passe-t-on la ligne entre être et chose ?

Le paradoxe de la reconnaissance de la vie : pourquoi respectons-nous de moins en moins la vie intra-utérine alors que nous sommes de plus en plus capable de la connaître, de l’observer ? Que faire des milliers d’embryons congelés dont le « projet parental » est abandonné et dont la destruction annoncée est l’argument phare des partisans de la recherche sur l’embryon ?

L’équilibre législatif bouleversé : que change fondamentalement l’adoption de l’autorisation cet été de la recherche utilisant l’embryon humain en France ? Pourquoi le doute ne bénéficie-t-il pas à l’embryon ? Quels sont les réels intérêts et motivations en jeu ?

Le dilemme de la recherche : en quoi l’embryon n’est pas la solution mais au contraire une obstination idéologique qui empêche de faire avancer les voies alternatives plus prometteuses ? Comment sortir ces enjeux bioéthiques du monopole des « savants » pour les remettre dans celles des politiques et surtout des citoyens ?

 

 

Cliquez ici pour réécouter l’émission