Informer et former

deux soeurs

 

Parce qu’elle accompagne des milliers de patients atteints d’une déficience intellectuelle et parce que chacun d’eux est un don infiniment précieux, la Fondation Jérôme Lejeune se mobilise pour la défense de la vie et de la dignité des personnes handicapées en informant, formant et sensibilisant aux enjeux bioéthiques.

 

      • Les questions touchant à la vie, au respect de sa dignité, à l’éthique constituent des enjeux complexes, philosophiques et souvent d’une grande technicité. Elles font presque toujours l’objet d’une présentation volontairement parcellaire, alors qu’elles mériteraient une approche n’ignorant rien des valeurs humaines, ouvrant sur une réflexion anthropologique et la conscience du prix à donner à la vie et plus encore de la beauté à donner la vie.
      • Pour ces raisons, la Fondation Jérôme Lejeune s’est dotée d’outils nouveaux, et de supports spécifiques avec lesquels, jeunes et adultes, néophytes et professionnels, peuvent trouver matière à s’informer et même se former.
      • L’enjeu est d’importance, se donner les moyens d’un avis personnel et d’un choix éclairé par des considérations où l’homme est au centre de toutes les préoccupations.

GèNÉTHIQUE


      • Créé en 2000 Gènéthique est le premier site francophone d’information et d’analyse de l’actualité en bioéthique.
      • Trois outils d’information permettent aux 20 000 abonnés d’appréhender les enjeux complexes liés à la bioéthique :
        • Une synthèse de presse quotidienne (français) ou hebdomadaire (anglais) qui offre un panorama rapide et factuel de l’actualité bioéthique nationale et internationale.
        • Une lettre mensuelle d’analyse qui apporte une information approfondie et une analyse de deux ou trois événements les plus importants du mois (version française et anglaise sur un support numérique et papier).
        • Des dossiers de fond qui développeront les enjeux scientifiques, techniques et juridiques relatifs à chaque problématique bioéthique (actuellement en cours d’élaboration).
      • Ces services sont gratuits afin que le plus grand nombre de personnes puissent y accéder.
      • Gènéthique représente une banque d’information bioéthique référente pour nombre de professionnels, institutionnels, responsables politiques, journalistes ou simples citoyens.
      • Gènéthique reçoit régulièrement des demandes d’autorisation de reproduction de ses travaux pour des publications de bioéthique de la part d’organismes extérieurs (Inserm, société RM Ingénierie, éditions Belin…).
      • Pour recevoir les synthèse de presse quotidienne et, ou les lettres mensuelles d’analyse: genethique.org

MANUEL BIOÉTHIQUE DES JEUNES


Jfjl-manuel-bioethique-des-jeunesusqu’où peut-on aller dans la maîtrise de la vie, commençante ou finissante ? De quoi parle-t-on quand on suggère à une femme une réduction embryonnaire ou un diagnostic préimplantatoire ?

Présenté par thème (l’embryon, l’avortement, la fécondation in vitro, le diagnostic prénatal et préimplantatoire, la recherche utilisant les cellules souches embryonnaires, l’euthanasie, le don d’organe), cet ouvrage adopte un ton résolument scientifique, clair et factuel en développant à la fin de chaque chapitre une approche éthique.

Les thèmes y sont abordés simplement à l’aide de définitions, explications, éléments de législation, réflexions éthiques, témoignages, questions/réponses…

Avec une approche scientifique et factuelle, le Manuel Bioéthique des Jeunes propose des pistes de réflexion pour donner aux jeunes les clefs d’un discernement libre et éclairé.

THÉORIE DU GENRE ET SVT : DÉCRYPTAGE DES MANUELS DE 1ÈRE


fjl-manuel-theorie-du-genreDans la lignée du Manuel Bioéthique des Jeunes, et suite à l’introduction des notions de genre dans les ouvrages scolaires de SVT de 1ère, la Fondation Jérôme Lejeune met à disposition Théorie du genre et SVT : décryptage des manuels de 1ère.
Ce livret d’une quarantaine de pages propose une enquête argumentée et étayée sur le contenu et le sens du fameux chapitre « Devenir femme ou homme » intégré dans les manuels scolaires.

Il met à disposition des jeunes une analyse visant à faire la part des choses entre ce qui relève de la « science de la vie », légitime dans les ouvrages de SVT, et ce qui relève d’une idéologie.

Théorie du genre et SVT : décryptage des manuels de 1ère commente également les exercices et commentaires proposés aux élèves, ainsi que les visuels et leur légende. Des illustrations du célèbre dessinateur Brunor facilitentla compréhension.

 

Des ouvrages de références

[columns num= »1″ tot= »3″ paddleft= »20″ title= »Jean-Marie Le Méné » class= »title-column-bio »] La crise de conscience bioéthiqueLa crise de conscience bioéthique[/columns] [columns num= »2″ tot= »3″ paddleft= »20″ title= »Elio Sgreccia » class= »title-column-bio »]
Les fondements de l'éthique biomédicale

Elio Sgreccia

Les fondements de l’éthique biomédicale[/columns] [columns num= »3″ tot= »3″ paddleft= »20″ title= »Elio Sgreccia » class= »title-column-bio »]

Aspect médico-sociaux

Elio Sgreccia

Aspect médico-sociaux [/columns]


jean-paul-video

« Qu’est-ce que le bébé médicament ? »

Par le Dr Henri Bléhaut

Fondation Jérôme Lejeune

 

 


LA VÉRITÉ SUR les cellules souches :

  • Le législateur devrait d’abord être convaincu par un argument éthique : aucun progrès humain n’est possible s’il repose sur la suppression d’un membre de l’espèce humaine.
  • Mais si le législateur n’est pas sensible aux arguments éthiques, qu’il le soit aux arguments scientifiques. La communauté scientifique le sait, en matière de thérapie, l’avenir est aux cellules souches non embryonnaires. Depuis vingt ans, il n’y a pas une seule application pratique en thérapie cellulaire que l’on puisse mettre à l’actif de la recherche sur l’embryon humain. Au contraire, les cellules souches adultes et de sang de cordon sont les seules à être utilisées en thérapie cellulaire. Pour certains types de pathologies, les greffes de cellules souches non embryonnaires soignent déjà des patients.
  • Enfin, les cellules souches reprogrammées (dites iPS découvertes par le Pr Yamanaka, Nobel en 2012) offrent déjà des perspectives bien plus prometteuses que les cellules souches embryonnaires en matière de thérapie cellulaire. La rapidité du lancement du premier essai clinique sur la DMLA (Dégénérescence Maculaire liée à l’âge) et les investissements massifs qui se portent – à l’étranger – sur les iPS soulignent le potentiel de cette recherche. Qu’est-ce qu’on attend pour aller dans cette voie au lieu de voter des textes anachroniques !

Chère future Maman

Voir d’autres vidéos

Newsletter mensuelle

Institut Jérôme Lejeune