Souscrire un contrat d’assurance-vie

L’Assurance-vie est un moyen simple et efficace de vous associer à l’oeuvre de la Fondation Jérôme Lejeune. Grâce à son cadre juridique et fi scal avantageux, il vous permet, après huit ans, de transmettre à l’oeuvre de votre choix un capital exonéré d’impôts et de droits de succession. 

Témoignage 

« Chef d’entreprise depuis une douzaine d’années, j’ai la chance de bien gagner ma vie. J’ai toujours été touché par les personnes qui consacrent leur vie à aider ceux qui souffrent.
C’est d’ailleurs pour cela que je soutiens plusieurs organismes de façon régulière. Dernièrement, j’ai décidé de transmettre le capital de mon assurance-vie à la Fondation Jérôme Lejeune. En la désignant comme bénéficiaire, je sais que je participe sérieusement à la recherche d’une solution durable pour les nombreuses personnes atteintes de trisomie 21. Pour moi, c’est un investissement ainsi qu’une contribution au monde dans lequel mes enfants vivront. »
Jacques, 55 ans.

 
  • J’ai souscrit à un contrat d’assurance vie il y a plusieurs années et j’aimerais aujourd’hui que la Fondation Jérôme Lejeune en soit le bénéficiaire. Est-ce possible ?

Si vous avez déjà souscrit à un contrat d’assurance-vie, vous pouvez très facilement le modifi er au bénéfi ce de la Fondation Jérôme Lejeune. Pour cela, il vous suffi t de contacter la banque ou la compagnie d’assurance auprès de laquelle vous avez souscrit ce contrat.

 

  • Comment transmettre le capital de mon assurance-vie à la Fondation Jérôme
    Lejeune ?

C’est très simple : dans votre contrat d’assurance vie, la « clause bénéficiaire » vous permet de désigner librement le ou les bénéficiaires physiques ou moraux de ce contrat. Vous pouvez également préciser si vous souhaitez transmettre à votre bénéficiaire une partie ou la totalité du capital de votre assurance-vie.

 

  • Comment être sûr que mon projet de soutenir la Fondation Jérôme Lejeune sera respecté ?

Afin d’éviter toute confusion, il est important d’identifier clairement le ou les bénéficiaires en y ins cri vant leur nom et leur adresse. Par ailleurs, si vous avez choisi la Fondation Jérôme Lejeune, merci de l’en avertir par courrier*.

 

Par exemple :

« Je désigne pour bénéficiaire la Fondation
Jérôme Lejeune, 37 rue des Volontaires, 75725
Paris Cedex 15 »

ou encore

« Je désigne pour bénéficiaires Mme Dupont,
demeurant au (adresse) pour moitié, et la Fondation
Jérôme Lejeune, 37 rue des Volontaires, 75725
Paris Cedex 15 pour l’autre moitié ».
 

* La loi 2007-1775 du 17 décembre 2007 met un terme à l’irrévocabilité du contrat d’assurance-vie en cas de simple acceptation par son bénéficiaire.

 

Témoignage 

« Pour tout vous avouer, je trouve que les affaires d’héritage sont toujours compliquées.
Je ne voudrais pas qu’un de mes enfants se sente lésé ou m’en veuille d’avoir légué une partie de l’héritage à une association… En même temps, j’ai toujours soutenu certaines œuvres et je souhaite leur être fidèle jusqu’au bout. Il y a quelques années, après en avoir discuté avec mes enfants, j’ai décidé de souscrire à une assurance vie.
À ma mort, le capital de mon assurance-vie sera directement versé à la Fondation Jérôme Lejeune. Quant à l’héritage, il ira à mes enfants. Pour moi, l’assurance-vie, c’est la garantie d’un bon compromis. »
Josiane, 64 ans.

Chère future Maman

Voir d’autres vidéos

Newsletter mensuelle

Institut Jérôme Lejeune