Jérôme Lejeune, Jean Paul II : une amitié ut semper !

La béatification de Jean-Paul II, le 1 er mai 2011, est l’occasion de revenir sur l’amitié qui unissait le pape polonais et Jérôme Lejeune. S’il fallait la définir d’un mot, je dirais que cette amitié était fondée sur la crainte de Dieu. Au sens où, comme le rappelle joliment Frossard, “ la crainte de Dieu, c’est simplement la crainte de blesser un enfant ”.

(suite…)

JIJL : « Des scientifiques racontent »

les Journées internationales Jérôme Lejeune 2011

(suite…)

Débats sur le projet de loi bioéthique en séance au Sénat : ces ministres qui font prendre des risques à leur majorité.

Le Sénat a adopté le projet de loi bioéthique en fin de semaine dernière. Sur les points essentiels, qui concernent le diagnostic prénatal et la recherche sur l’embryon, les orientations calamiteuses prises par la commission des affaires sociales ont été confirmées.

(suite…)

Clôture des Journées Internationales Jérôme Lejeune 2011

« Les Journées internationales Jérôme Lejeune, un congrès unique dans le domaine de la recherche thérapeutique pour les déficiences intellectuelles
d’origine génétique »

(suite…)

Annonce du Pr Marc Peschanski sur les cellules souches embryonnaires : Une « démonstration spectaculaire » de quoi ?

 

Le laboratoire ISTEM, issu de l’unité mixte Inserm/AFM, placé sous la responsabilité du Pr Marc Peschanski, vient de communiquer des résultats qui ont été présentés par son auteur comme une « démonstration spectaculaire » de l’intérêt des cellules souches embryonnaires humaines (CSEh). L’annonce intervient la veille de l’examen du projet de loi bioéthique au Sénat. Cette médiatisation révèle des amalgames scientifiques qui autorisent quelques interrogations sur sa réelle motivation.

(suite…)

JIJL 2011 : « Le reflux gastro-oesophagien : y penser, l’évaluer, le traiter

Chez la personne souffrant d’une déficience intellectuelle d’origine génétique

(suite…)

JIJL 2011 : « Questions soulevées par l’utilisation en diagnostic de la technique de CGH array » D. Héron, B Keren

Le caryotype a été le premier examen à permettre une analyse de l’ensemble de notre patrimoine génétique et reste encore l’examen génétique le plus prescrit. Mais il présente un niveau de résolution limité, puisque seules les anomalies de plus de 5 millions de nucléotides peuvent être détectées. De ce fait, de nouvelles approches pour l’analyse globale du génome sont apparues ces dernières années, en particulier l’analyse des chromosomes sur puce à ADN. 

(suite…)

JIJL 2011 : « La déficience intellectuelle d’origine génétique : actualités de la recherche vers des traitements ciblés » Pr Kamoun

Les maladies génétiques comportant une déficience intellectuelle sont très nombreuses et pourtant, chaque mois, plusieurs nouvelles maladies sont décrites dans les revues scientifiques spécialisées. 

(suite…)

JIJL 2011 : « Trouble du sommeil chez l’enfant présentant une anomalie de développement » Docteur Hélène de Leersnyder

Interviention du Docteur Hélène de Leersnyder sur les troubles du sommeil des personnes atteintes de trisomie 21 et autres maladies génétiques de l’intelligence lors des journées internationales Jérôme Lejeune 2011.

(suite…)

Chère future Maman

Voir d’autres vidéos

Newsletter mensuelle

Institut Jérôme Lejeune