PERSEUS : Un nouvel essai clinique lancé par l’Institut Jérôme Lejeune avec l’Espagne

Après deux ans de travail et sous réserve de l’acceptation de ce projet par les Autorités françaises, l’étude PERSEUS va entrer dans sa phase clinique ! Il s’agit d’évaluer l’activité de l’EGCG1, extrait du thé vert, chez des enfants trisomiques 21. Cette étude s’appuie sur les travaux effectués par les équipes des Professeurs Jean Delabar à Paris et Mara Dierssen à Barcelone qui ont montré :

– que le gène DYRK1A était fortement impliqué dans la déficience intellectuelle des personnes trisomiques 21 ;

– et que l’EGCG pouvait inhiber l’enzyme DYRK1A, produite par ce même gène, présente en trois copies dans la trisomie 21, et ainsi corriger la déficience intellectuelle.

Testée dans un premier temps chez des adultes de 18 à 30 ans, avec des résultats intéressants sur la mémoire et le comportement², cette hypothèse doit désormais être confirmée. Il est nécessaire d’étudier l’action de ce produit chez les enfants, en particulier la tolérance au niveau hépatique et cardiaque. Après un premier travail sur des souris réalisé en 2016, l’Institut Jérôme Lejeune va prochainement déposer auprès des autorités administratives une demande d’autorisation pour mener une étude chez 60 enfants porteurs d’une trisomie 21. Appelée PERSEUS. « Pediatric Exploratory Research Study of EGCG Use and Safety », cette étude exploratoire franco-espagnole étudiera la tolérance de l’EGCG et recherchera des marqueurs d’efficacité. Elle sera dirigée par l’équipe du Pr Mara Dierssen et du Dr Rafael de la Torre, à Barcelone, ainsi qu’avec deux autres centres espagnols à Madrid et Séville. L’Institut Jérôme Lejeune prévoit d’inclure 15 enfants.

1 Epigallocatéchine Gallate
² Essai clinique TesDAD mené à Barcelone par l’équipe du Pr Mara Dierssen et du Dr Rafael de la Torre, et financé par la Fondation Jérôme Lejeune.