Pr Randi Hagerman, lors des JIJL de 2011

Le Pr Randi Hagermann, présidente des Journées Internationales Jérôme Lejeune, est spécialiste en pédiatrie comportementale. Elle travaille à Sacramento (Etats-Unis).

Randi HagermannLe Pr Randi Hagermann, présidente des Journées Internationales Jérôme Lejeune, est spécialiste en pédiatrie comportementale. Elle travaille à Sacramento (Etats-Unis).

Professeur, quelle impression générale retirez-vous de ce congrès scientifique ? 
J’ai constaté que nous avançons véritablement à pas de géants dans la lutte contre le handicap mental. Je mesure aussi à quel point ce congrès aura permis de renforcer la collaboration scientifique. En effet, quelle que soit la déficience intellectuelle que l’on étudie, les travaux sur les autres maladies peuvent nous mettre sur de nouvelles pistes.

Qu’en est-il de la recherche sur l’X Fragile, une maladie sur laquelle vous travaillez depuis une trentaine d’années ?
En ce qui concerne l’X Fragile, je pense que nous tenons aujourd’hui une piste plus qu’encourageante. Le nouveau traitement, actuellement en cours de test, devrait diminuer les déficits comportementaux et intellectuels que nous observons chez les personnes concernées.