Que savez-vous de la loi de bioéthique ? (2) : l’embryon chimérique

L’examen du projet de loi de bioéthique a débuté en séance au Sénat mardi 21 janvier. Les premiers jours de débats sont consacrés au sujet médiatisé de la procréation médicalement assistée sans père. Mais une fois les 4 premiers articles concernés par ce sujet passés, il restera une petite trentaine d’articles à examiner.

De quoi parlent ces articles ?

Plusieurs d’entre eux concernent la recherche sur l’embryon humain (articles 14, 15, 17). Et notamment l’utilisation de l’embryon humain pour expérimenter le mélange inter-espèce.

Le projet de loi voté par l’Assemblée nationale en première lecture autorisait dans ses articles 14 et 17 la création d’embryon chimérique ainsi que « l’insertion [de cellules souches embryonnaires] dans un embryon animal dans le but de son transfert chez la femelle ».

La commission spéciale du sénat a rejeté ces expérimentations chimériques détruisant l’embryon humain. Mais le débat n’est pas clos, il reviendra dans les prochains jours en séance au Sénat, puis en deuxième lecture à l’Assemblée.

Le mélange embryon animal-embryon humain est une menace du projet de loi de bioéthique.

Informez-vous sur les enjeux bioéthiques de la loi, ils vont trop loin, ils vous concernent !

 

Deux outils pour cela :

  • La fondation Jérôme Lejeune produit une série de vidéo sur l’enjeu central de la bioéthique : l’embryon humain pour décrypter en 3 minutes les enjeux bioéthiques de la loi en cours d’examen.

 

  • La fondation publie le livre « Les sacrifiés de la recherche » qui retrace 25 ans de « bioéthique à la française » et analyse les enjeux actuels de la recherche sur l’embryon humain que vous pouvez commander en envoyant une demande à donateurs@fondationlejeune.org