Vers une humanité augmentée ?

 

Le vendredi 22 mai, la Fondation vous propose un débat qui interrogera la place réservée à l’homme « diminué » dans une humanité « augmenté ». Rendez vous à l’espace Saint Pierre de Neuilly pour un évènement à ne pas manquer.

Le premier invité : Fabrice Hadjadj, philosophe mais aussi écrivain, est l’auteur de nombreux livres et pièces de théâtre. Il s’est fait connaître par ses interventions fréquentes dans les médias dans lesquels il prend position sur le sens et la valeur de la vie en défendant que toute vie vaut la peine d’être vécue et en invitant à changer de regard sur les personnes diminuées. Face à lui, le président de la Fondation Jérôme Lejeune, Jean-Marie Le Méné, acteur reconnu du débat bioéthique en France. Ce débat s’inscrit dans la continuité des questions posées par les découvertes génétiques du professeur Jérôme Lejeune et les enjeux bioéthiques qui en découlent : quelle place pour les plus faibles ? Quel regard leur porte la société ? Comment celle-ci travaille-t-elle aujourd’hui à rester humaine ? Quelle place prend la protection de la vie dans les défis scientifiques et éthiques d’aujourd’hui ?

Les deux hommes prendront le temps d’étudier ces questions essentielles mais aussi de se pencher sur la question du transhumanisme qui veut intégrer au corps humain les progrès techniques appliqués aux objets pour créer un sur-homme. Le débat cherchera à actualiser cette réflexion en rappelant les enjeux bioéthiques d’aujourd’hui et de demain.

Vendredi 22 Mai 2015 de 19h à 20h15
Espace Saint-Pierre de Neuilly
121, avenue Achille Péretti 92 200 Neuilly-sur-Seine
Métro : à 5 minutes de la station Les Sablon (ligne 1)

(ouverture des portes à 18h30). Débat suivi de la pièce « Jeanne et les post-humains » à 20h45

Possibilité de restaurer sur place
Tarif : libre participation aux frais