Etude InterPP

Programme de recherche fondamentale piloté et financé par la Fondation Jérôme Lejeune

Objectif

La Fondation Jérôme Lejeune a initié et conduit le projet InterPP afin de créer une synergie autour des questions suivantes :
→ Quelles sont les protéines impliquées dans la défi cience intellectuelle dont souffrent les patients atteints de trisomie 21 ?
→ Comment interagissent-elles ?
→ Lesquelles doit-on cibler afin de traiter les patients ?

Le programme InterPP a donc pour but d’observer les interactions protéiques à un niveau fondamental, et dans un stade ultérieur, de rechercher celles qui ont un rôle déterminant dans la défi cience intellectuelle liée à la trisomie 21. Il s’agit, de façon non exhaustive, des protéines DYRK1A, KCNJ6 (ou GIRK2), RCAN1, SYNJ1, ITSN, GLUR5, RUNX1, APP, GRIK1, FTCD, S100B, TTC3, SIM2.

Le programme InterPP s’inscrit dans la volonté de la Fondation Jérôme Lejeune de créer une plateforme de services pour aider les scientifi ques intéressés par ses thématiques de recherche, et susciter des collaborations pour renforcer le réseau de chercheurs luttant contre la défi cience intellectuelle.

Descriptif de l’étude

Les protéines remplissent de nombreuses fonctions indispensables : signalisation hormonale, transmission nerveuse, etc. Chaque protéine est intégrée à des voies de signalisation, réseaux constitués d’autres protéines qui vont interagir ensemble, former des complexes afi n de pouvoir remplir leur fonction. L’étude de l’interactome permet de comprendre la dynamique fonctionnelle entre ces protéines et de cibler par la suite celles impliquées dans la pathologie.

Mieux connaître les protéines codées par les gènes du chromosome 21 et leurs interactions permettra de générer des avancées décisives vers un traitement.

D’après une technique appelée « en double hybride », reconnue par la communauté scientifique internationale, les interactions sont étudiées ainsi que le degré de cette interaction si elle existe. Ainsi, il est possible d’identifi er les domaines par lesquels les protéines se lient, et de construire des cartographies de ces interactions protéine-protéine. Pour chaque crible, plus de 50 millions d’interactions potentielles sont évaluées.

Repères

De nombreuses équipes de recherches académiques sont impliquées dans le projet : les équipes dirigées par Marie Claude Potier (CRICM, Paris) ; Michel Simmoneau (Inserm, Paris); Jean Delabar (CNRS, Paris) ; Yann Hérault (ICS, Illkirch) ; Kathleen Gardiner (Denver, USA)…

• La société Hybrigenics est partenaire de la Fondation Jérôme Lejeune dans le programme InterPP et ses équipes réalisent les criblages permettant d’étudier des interactions protéine-protéine.
• Hybrigenics est en mesure de tester des dizaines de millions d’interactions et d’utiliser des banques de données protéiques d’une très grande complexité. Depuis le lancement du projet, 53 protéines ont été étudiées pour un total de 70 cribles.
• Initiée en décembre 2010, la première étape de ce projet s’est achevée en 2012 avec la description de plus de 600 interactions. Les premiers résultats ont été communiqués lors de congrès internationaux, les publications sont en cours de rédaction. Ils révèlent des interactions entre protéines qui sont impliquées dans la trisomie 21 mais aussi dans d’autres défi ciences intellectuelles d’origine génétique (X Fragile, autisme, schizophrénie…). La seconde étape de ce projet est en cours pour approfondir les connaissances et assurer sa diffusion.

INterpp

Chère future Maman

Voir d’autres vidéos

Newsletter mensuelle

Institut Jérôme Lejeune