Hommage à Madame Lejeune

3 février 1928 - 6 mai 2020

Rappel à Dieu de Madame Jérôme Lejeune

Vingt-six ans après lui, Madame Lejeune a rejoint son époux dans l’éternité, elle était le souffle, l’histoire et le ciment de la fondation.

Epouse du Pr Jérôme Lejeune, elle était l’artisan et l’âme de la Fondation depuis plus de 25 ans. Infatigable, généreuse et assidue, elle participait activement à la vie de la Fondation jusqu’au jour de ses 92 ans, fêtés le 3 février dernier. Son charisme, son dévouement et sa complicité avec chacun des visages de la Fondation, salariés des plus anciens aux plus jeunes, bénévoles permanents ou occasionnels, lui donnaient une place à part. Avec l’autorité de son expérience et l’affection de son grand cœur, elle était une référence et un exemple pour chacun.

Ambassadrice inlassable et exigeante des trois missions « chercher – soigner –défendre » de la Fondation, Birthe Lejeune a contribué de manière décisive à prolonger l’engagement du Pr Jérôme Lejeune au service des personnes touchées par un retard mental et plus spécialement de celles porteuses de la trisomie 21, en France mais aussi dans de nombreux pays tels que les USA, l’Espagne, l’Italie, l’Argentine, le Liban.

 

Les hommages

Film d'hommage

Les hommages de la Fondation

Madame Lejeune déployait une intelligence subtile qu’elle mettait au service de la paix et de l’unité de ceux qui mènent le combat pour la vie
Photo de Jean-Marie Le Méné
Jean-Marie Le Méné
Président de la fondation
L’héritage que Madame Lejeune laisse est inestimable et les héritiers que nous sommes, ne laisseront pas dilapider le bien qu’elle nous a transmis.
Thierry de la Villejégu
Directeur de la fondation
Il y a des êtres chers qui sont irremplaçables, et resteront irremplacés. Adieu ma chère Mamé, vous aimer toujours, vous oublier jamais.
Nicolas Sévillia
Secrétaire général

Une page dédiée pour votre témoignage

Une page est dédiée à la collecte de souvenirs en mémoire de Birthe Lejeune. Vous êtes invités à partager vos messages, photos et anecdotes sur ce Livre d'Or. Vos témoignages toucheront directement Birthe, elle qui lisait tous vos mots et tenait à y répondre individuellement.

Une sélection d'hommages dans la presse

Jean Sévillia dans Le Figaro

Charlotte d'Ornellas dans Valeurs Actuelles

Antoine Pasquier dans Famille chrétienne

L'hommage de Jean-Marie Le Méné en vidéo

Sa vie, en dates.

– Naissance le 3 février 1928, à Otterup, à quelques
kilomètres d’Odense, Danemark

– 1949-1950 : arrivée à Paris comme jeune fille au pair

– 1950 rencontre avec Jérôme Lejeune à la bibliothèque
Sainte Geneviève

– 26 février 1952, Birthe devient catholique, cérémonie à
l’église St Philippe du Roule à Paris.

– 16 mars 1952 : Birthe Bringsted et Jérôme Lejeune se
fiancent, à Paris.

– 1er mai 1952 : mariage de Birthe et Jérôme, à Odense. Ils
s’installent rue Galande dans le vieil appartement prêté par les parents de
Jérôme.

– septembre 1952 : Jérôme rentre dans le service du Pr.
Turpin à l’hôpital Saint-Louis à Paris.

– 27 janvier 1953 : naissance de leur premier enfant, Anouk.

– 27 avril 1955 : naissance de leur deuxième enfant, Damien.

– 23 février 1957: naissance de leur troisième enfant,
Karin.

– 1957 : Jérôme est nommé expert français sur les radiations
aux Nations Unies.

– 26 janvier 1959 : publication de la découverte de la
trisomie 21.

– Les américains proposent à Jérôme de présider la
nouvelle chaire de génétique à la Columbia university, avec un salaire
mirobolant. Avec Birthe ils décident de refuser et rester en France.

– 27 janvier 1960 : naissance de leur quatrième enfant,
Clara.

– 1962 : Jérôme est nommé expert en génétique à
l’Organisation Mondiale pour la Santé

– 6 décembre 1962 : Jérôme reçoit
le Prix Kennedy pour l’ensemble de ses travaux. Birthe est invitée à le
rejoindre à la Maison Blanche, mais ils sont prévenus trop tard. Le voyage est
repoussé à l’année suivante, mais il sera annulé acd assassinat de John
Kennedy.

– 18 octobre 1963, Birthe perd sa chère mère, Magdalena, qui
s’éteint de vieillesse, au Danemark.

– 4 février 1964 : Jérôme est nommé professeur de la
nouvelle chaire de génétique fondamentale à la Faculté de médecine de Paris.
Chef de l’unité de cytogénétique à l’Hôpital Necker-Enfants-Malades.

– 7 avril 1966 : naissance de leur cinquième et dernier
enfant, Thomas.

– 3 octobre 1969 : Jérôme reçoit le prestigieux William
Allen Memorial Award à San Francisco. En raison de son discours, sa carrière bascule.

– 1973 : Birthe organise, avec Jérôme, la fameuse Déclaration des Médecins de France contre l’avortement. Elle reçoit, compte et recompte les 18 000 signatures qui auront un grand retentissement dans les medias. Elle aide aussi activement Geneviève Poulot qui crée et anime un réseau national de femmes enceintes en difficulté.

– 24 juin 1974 : Jérôme est nommé par le pape Paul VI,
membre de l’Académie Pontificale des Sciences

– 1973-1975 : Birthe accompagne Jérôme à de nombreuses
conférences qu’il donne en faveur de la défense de la vie humaine menacée. Elle
l’accompagne notamment à l’abbaye de Royaumont en 1973 et sur quelques plateaux
TV.

– 13 mai 1981 : Birthe et Jérôme déjeunent avec le Pape  Jean-Paul II à Rome, quelques heures avant l’attentat. La nuit suivante, rentrés à Paris, Birthe emmène en urgence son mari à l’hôpital, il est gravement affecté par l’état de santé du Pape.

– Leurs enfants ayant grandi, Birthe accompagne Jérôme dans
plusieurs voyages professionnels : Israël, Amérique latine, etc.

– 21 juin 1982 : Jérôme rentre à
l’Institut, en tant que membre de l’Académie des Sciences
morales et politiques. Birthe se félicite des succès de son mari,
notamment pour sa remise d’épée d’académicien.

– 1er janvier 1984 : Birthe encourage et soutient
son mari quand le CNRS lui supprime ses financements de recherche.

– 3 avril 1994 : Jérôme Lejeune est rappelé à Dieu. Les
funérailles ont lieu le 6 avril à Notre-Dame de Paris. Birthe entourée de sa
famille et de 2000 personnes reste forte et courageuse. 1 semaine plus tard
elle s’envole pour donner, à la place de son mari, une conférence au congrès
pour la famille de Varsovie. Elle entame une nouvelle carrière, d’ambassadrice
de l’œuvre de Jérôme pour ses petits patients.

– 1994 : Birthe est nommée académicienne d’honneur de
l’Académie pontificale pour la vie et membre du Conseil Pontifical pour la Pastorale de Santé. Dès lors elle va deux fois par an à Rome pour les réunions de ces dicastères.

– 1996 : Birthe, avec sa famille, crée la Fondation Jérôme
Lejeune, pour poursuivre l’œuvre de soin, recherche et défense de la vie
humaine, initiée par son mari. Elle devient vice-présidente de la Fondation.

– 1997 : Le St Père Jean-Paul II vient se recueillir sur la
tombe de Jérôme Lejeune, à Chalô Saint Mars, à l’occasion des JMJ. 

– 1er janvier 1999 : Birthe est nommée chevalier
de la Légion d’Honneur pour l’œuvre accomplie avec son mari.

– 2004 : A l’occasion des 10 ans de la création de l’Académie pontificale pour la Vie, sous la présidence du Pr Lejeune, l’Académie pontificale pour la Vie rend un vibrant hommage à Jérôme Lejeune et demande, sans en avoir informé la famille auparavant, l’ouverture de son procès de canonisation, par la voix du Cardinal Angelini. Toute l’assistance se lève pour applaudir et se retourne vers Mme Lejeune, très émue.

2007 : Ouverture du Procès de canonisation de Jérôme Lejeune.

2011 : Démarrage des essais cliniques à l’IJL.

2012 : Clôture de l’enquête diocésaine de canonisation à Notre Dame de Paris.

2012 : Mme Lejeune témoigne sur la vie et l’œuvre de JL au
Grand congrès de Rimini, 100 000 personnes pendant 1 semaine.

2015 : inauguration des Fondations Espagne et USA. Mme
Lejeune fait une tournée de conférences aux USA.

2017 : Mme Lejeune accueille le Cardinal Sarah qui vient se
recueillir sur la tombe de J Lejeune à Chalô Saint Mars, puis célébrer la Messe
anniversaire de son rappel à Dieu.

2018 : 90 ans de BL et l’Institut Jérôme Lejeune compte
désormais 10000 patients en consultation.

2018 : Mme Lejeune accueille le Cardinal Ouellet qui vient
se recueillir sur la tombe de J Lejeune à Chalô Saint Mars, puis célébrer la
Messe anniversaire de son rappel à Dieu.

2018 : nouvelle tournée de Mme Lejeune aux USA : New York,
Washington, Miami.

2019 : novembre : A la demande de la Fondation Lejeune
espagnole, Mme Lejeune intervient à Madrid au lancement d’un livre sur son
mari. Ce sera sa dernière conférence.

2020 : en février, pour la première fois, Mme Lejeune
renonce à participer à l’assemblée annuelle de l’Académie pontificale pour la vie à Rome.

6 mai 2020, décès à Paris, entourée de sa famille.